Nous ne souhaitons pas sortir de l'Union européenne

Une renégociation sociale et écologique des traités européens

 

Ma première priorité  : empêcher une explosion de l’Union européenne, ce qui implique une Europe sociale s’appuyant sur les peuples. Pour ce faire, les traités renégociés incluront une clause sociale, écologique et démocratique concernant toute importation de biens ou utilisation de services  : 

 

si concurrence il doit y avoir, elle aura lieu avec des pays démocratiques, dans lesquels les salariés touchent les mêmes niveaux de revenus et où des normes environnementales équivalentes sont respectées.

 

Au sein de l’UE, nous mèneront une politique volontariste d’harmonisation sociale et fiscale par le haut, mettant fin au dumping, notamment par l’introduction d’une clause de non-régression des droits sociaux, entrant dans les droits fondamentaux de l’UE.

 

La ratification d’accords commerciaux inégaux, tels le CETA, est exclue.